438 404 9120 charles@glypse.fr
Sélectionner une page

Quand on parle de marketing sur Facebook, la plupart des gens pensent à obtenir plus de « Likes », les fameux « Fans » Facebook.

Alors oui, c’est bien pour faire monter un peu le compteur à égo, mais en réalité, avoir 200 000 fans sur Facebook ne vous sera pas utile, dans bien des cas.

Il s’agit d’une stratégie plutôt orientée vers le branding.

Et tout le monde n’est pas Apple, Desjardins, ou encore Free. Il y a aussi les petites entreprises. Et les indépendants. Et eux se foutent du nombre de j’aime. Enfin, pas tous, mais pour eux, c’est peu utile.

Comprenez : vous n’aurez pas de ROI direct sur des campagnes comme ça.

Alors oui, ça fait du bien à l’égo de voir qu’on a 1000 ou 10 000 likes. Mais en terme de communication, en terme de revenus, ça ne change pas grand chose.

Donc quand je parle à des clients de campagnes Facebook, ils imaginent des campagnes de community manager, alors que ce n’est pas toujours ce qui est le mieux pour eux.

Encore une fois, cela dépend de ce que vous faites. Un restaurant par exemple, a tout intérêt à développer son nombre de « J’aime ».

Indépendant + Campagne de « J’aime » = AUCUN ROI.

Alors vous allez me dire, comment faire si on est par exemple chiropracteur pour développer ses revenus via Facebook.

Très bonne question.

Il faut faire à l’inverse de ce que tout le monde pense. Et il faut aller vers des publicités à la conversion.

Les publicités à la conversion ça veut dire que vous allez payer pour obtenir des contacts, des adresses e-mail de personnes intéressées par votre service, mieux encore, les pousser à vous passer un coup de téléphone.

On va leur donner envie de travailler avec vous, mais pour ça, il ne sert à rien de faire des campagnes traditionnelles.

Les ingrédients d’une bonne campagne pour indépendant ou petite entreprise qui vend des services (agents immobiliers, chiropracteurs, ostéopathes…etc) :

  • Des publicités Facebook vers une audience ciblée localement
  • 2 pages sur le site : une pour demander les coordonnées de la personne. L’autre pour la remercier de les avoir entrées.
  • Un logiciel e-mailing comme SendinBlue.
  • Une petite séquence d’emails qui vont partir automatiquement à vos nouveaux contacts.

Les résultats : vous allez non seulement avoir plus de « J’aime » sur votre page, mais aussi gagner des abonnés à votre newsletter, augmenter votre influence, et bien sûr gagner des clients.

Mais la magie dans tout ça, c’est que quelqu’un qui ne vous a pas « acheté » restera sur votre newsletter, et continuera de recevoir vos communications (a moins qu’il se désabonne bien entendu), et donc potentiellement :

1/ Acheter plus tard (quand il sera prêt)

2/ Vous recommander (ceci nécessite quelques ingrédients cependant)

Alors que si vous faites une campagne de « J’aime » classique, c’est-a-dire que vous payez simplement pour avoir plus de « J’aime » c’est tout ce que vous obtiendrez : des « j’aime » mais pas de vente en plus.

Donc de l’argent jeté par les fenêtres.

Vous saisissez maintenant l’importance de ne pas faire de campagnes de « J’aime » maintenant ?

En tout cas, pas si vous voulez gagner de la clientèle. 

Comment faire pour bien s’y prendre ?

Etape 1 : Créez votre compte sur un logiciel d’emailing

Pour vos envois, je vous recommande SendinBlue.

C’est un logiciel sérieux, et qui permet de bonnes possibilités. Il est gratuit jusqu’à 300 envois par jour, ensuite très peu cher.

Une fois que vous avez créé votre compte, vous devez entrer votre adresse e-mail à partir du compte où vos e-mails seront envoyés, et configurer rapidement la solution. C’est très rapide.

Ensuite, vous pouvez commencer à le connecter à votre … étape 2.

Etape 2 : Créer une page de capture et une de remerciement.

Une page de capture vous permet de récupérer les coordonnées de la personne. Donc elle clique sur l’annonce, atterri sur votre page et renseigne ses coordonnées. A partir de là, elle pourra recevoir en automatique vos e-mails de relance.

La page de capture contient simplement un formulaire où elle peut renseigner ses coordonnées : nom, email, téléphone… selon ce que vous voulez obtenir comme information. Plus vous en demandez, et moins les visiteurs rempliront.

Les visiteurs de cette page doivent remplir leurs coordonnées pour récupérer leur coupon de réduction ou leur guide si vous offrez plutôt un guide.

Après avoir renseigné leurs coordonnées, ils arrivent sur la page de remerciement, où ils sont invités à vous appeler pour prendre RDV avec vous, et à télécharger leur coupon de réduction promis.

Pour faire ce genre de pages, vous pouvez utiliser Clickfunnels.

Etape 3 : configuration de relances par e-mail

Ensuite, vous avez connecté votre page de capture à votre logiciel d’e-mailing qui lui va pouvoir envoyer à votre place une série d’email pour inciter la personne à vous appeler pour profiter de son bon de réduction avant qu’il n’expire.

Les relances sont automatiques, et je vous conseille d’en mettre 3 ou 4 selon la durée d’expiration de votre coupon de réduction.

Si vous êtes indépendant mais sur des contrats plus long à vendre par exemple un agent immobilier, ou un planificateur financier, alors vous devez en faire plus, répartis sur une durée plus longue. Ces e-mails apporteront des conseils à vos inscrits en leur proposant de faire une séance de « bilan » avec vous par téléphone.

Et vous pouvez bien entendu les appeler vous-même si vous voulez donner un coup de fouet à la campagne !

Etape 4 : Votre campagne de publicité Facebook

Votre premier ingrédient est d’avoir bien sûr une page facebook.

Connectez-vous à facebook.com/ads/manage.

Et créez une nouvelle audience qui est dans un rayon autour de votre localisation. Choisissez des intérêts qui se rapprochent de votre domaine d’activité, et éventuellement des ciblages démographiques comme l’age ou le sexe.

Vous pouvez, si vous avez l’habitude de travailler avec des couples par exemple, cibler les personnes en couple… C’est très précis, et très fin.

Utilisez votre avatar client, si vous en avez fait un.

Une fois votre audience prête, passez à la création de votre campagne. Pour ça, vous devez créer une campagne, choisissez « campagne de conversion« .

Nommez votre campagne, et passez à la suite.

Puis vous arrivez dans l’étape 2 de la création de votre campagne. C’est là que vous choisissez l’audience que vous venez de créer, celle que vous voulez cibler.

Vous pouvez aussi mettre votre budget quotidien sur cette audience, je vous recommande de ne pas forcément mettre de grosses sommes au départ, mais au moins 10$(€) par jour.

Et à ce moment là, vous devez également choisir vos placements. Je vous conseille sincèrement de ne garder que « Facebook » (vous avez l’option d’en mettre sur Instagram, sur la colonne de droite Facebook…) et plus particulièrement le fil d’actualité sur mobile et ordinateur (desktop).

Enfin, pour terminer et publier votre campagne, vous n’avez plus qu’à créer la publicité en soi.

Un titre, une belle image, et un texte au dessus de l’image.

Dans le lien de la publicité, vous rentrez le lien de la page de capture que vous avez créé à l’étape d’avant, et vous n’avez plus qu’à publier votre campagne.

Là, vous êtes prêt à vraiment utiliser la puissance de Facebook. Vous allez avoir de nouvelles consultations, des appels, quel que soit votre objectif, et vous pourrez donc vraiment gagner de l’argent. Vous en dépensez, mais pour en gagner.

Et c’est justement la différence entre les campagnes de like et les campagnes comme celles-ci, dans un objectif de retour sur investissement.

En plus, vous gagnez des abonnés pour votre newsletter, et c’est utile si vous envoyez des contenus de temps en temps, cela vous gardera dans la tête de vos abonnés, ce qui fait que s’ils ont un besoin, ils pourront vous contacter pour faire affaire avec vous. Cela fait donc effet boule de neige.

Parce qu’au lieu de payer en « investissant » pour avoir plus de « J’aime » sur votre page, là vous êtes payé pour développer votre affaire.

Votre liste de prospect augmente, et vous gagnez quand même votre vie. Et surtout, vous avez bien plus intérêt à posséder l’e-mail de votre audience, plutôt qu’un like sur une page Facebook.

Mais la cerise sur le gâteau : vous obtenez AUSSI de nouveaux likes, car même si ce n’est pas l’objectif de cette campagne, votre page sera forcément plus visible, et obtiendra de nouveaux fans sans rien faire.

Si vous désirez vous mettre à Facebook, c’est le process que nous utilisons pour nos clients.

Nous souhaiterions vous aider

Contactez-nous pour qu’on voit ce que l’on peut faire pour vous !

Cliquez ici pour nous contacter

0 commentaires